Livre Blanc

Remarque : JavaScript est requis pour ce contenu.

Suivez-nous sur LinkedIn

Tarif de prospection téléphonique : à quoi s’attendre en 2020 ?

Tarif de prospection téléphonique : à quoi s’attendre en 2020 ?

La prospection téléphonique demeure l’une des actions marketing les plus performantes et puissantes pour développer votre portefeuille client, et donc votre chiffre d’affaires.

Contrairement à d’autres opérations comme le publipostage ou l’e-mailing, la téléprospection donne un accès direct aux réactions instantanées de vos prospects. Le contact direct avec ces derniers présente un énorme avantage, car il vous permet d’influencer directement leur décision face à votre offre ou votre proposition de rendez-vous.

Toutefois, n’oubliez pas que derrière les entreprises qui connaissent un grand succès se cache souvent un important investissement.

Dans le cadre du télémarketing, elles investissent souvent pour mettre en place une gestion des appels entrants (hotline, téléservices…). Mais il ne faut non plus négliger les coûts liés aux appels sortants, et particulièrement ceux relatifs à la prospection téléphonique.

En matière de tarif de prospection téléphonique, à quoi devriez-vous donc vous attendre en 2020 ?

Avant tout, il convient de préciser que la téléprospection se divise en deux catégories.

D’une part, votre entreprise peut miser sur la vente directe par téléphone, c’est-à-dire sans contact visuel avec le client. Cette technique tend actuellement à être inefficace. D’autre part, vous pouvez faire la prospection en vue d’obtenir un rendez-vous. Cette technique est plus efficace et c’est donc sur ce type de prospection que nous allons orienter notre article d’aujourd’hui, en détaillant ses coûts.

Tarif de la prospection téléphonique : à quoi s’attendre en 2020 ?

Si vous voulez connaître le coût exact d’une campagne de prospection par téléphone, sachez que c’est malheureusement impossible.

Trop de facteurs peuvent entrer en jeu lorsque vous allez calculer ce tarif, comme le type campagne à mettre en œuvre, le nombre de prospects à contacter ou bien les résultats escomptés.

Mais ne partez pas tout de suite ! Pourquoi ? Simplement parce que nous pouvons vous aider à vous faire une idée du budget à prévoir, à titre indicatif.

Pour ce faire, nous allons détailler le coût des différentes opérations liées à la mise en œuvre de la prospection téléphonique.

Étape 1 : La mise en place de votre stratégie opérationnelle

Lors de cette phase, vous allez constituer votre base de données de prospects et l’argumentaire de vente qui sera utilisé par votre équipe commerciale.

Cette opération vous coûtera environ 800 à 4 000 euros.

Si vous disposez déjà d’un fichier prospects, l’addition finale sera nettement moins salée. Attention toutefois, car il faut des contacts qualifiés si vous voulez optimiser leur taux de conversion, c’est-à-dire le nombre de rendez-vous que votre équipe pourra décrocher.

Étape 2 : Le test de l’argumentaire de vente

Pour ce faire, il faut passer environ 200 appels pour savoir si votre stratégie sera efficace ou non.

Cela permet à votre équipe commerciale de l’optimiser pour qu’elle soit évolutive et en constante amélioration.

Pour cette opération, attendez-vous à payer entre 800 et 1 500 euros.

Étape 3 : La prospection téléphonique à proprement parler

Lors de cette étape, vous allez appeler tous les contacts de votre base de données, ou faire une relance téléphonique en cas de besoin.

Comptez environ 7,50 à 10 euros par appel, soit entre 7 500 et 10000 euros pour un millier d’appels.

Grosso modo, le budget que vous devez prévoir est donc de 9 100 à 15 500 euros.

Si vous voulez avoir une évaluation plus précise du coût de votre campagne de téléprospection, le mieux serait de faire établir et de comparer plusieurs devis.

Comment bénéficier d’un tarif de prospection téléphonique accessible ?

Alors, pour mener une campagne de téléprospection, il va falloir jusqu’à plus de 10 000 euros ?

Oui, mais sachez qu’il y a d’autres moyens de réduire votre budget.

Qu’on se le dise avant toute chose : le poste qui vous coûtera le plus dans le cadre d’une prospection téléphonique n’est pas celui des communications. Loin de là, il ne représente qu’environ 5 % du budget total, et ce, grâce au développement des systèmes de téléphonie comme le VoIP qui permettent par exemple d’éviter les frais de téléphonie exorbitants, notamment à l’international. De plus, ces systèmes de dernière génération permettent aux entreprises d’éviter les installations complexes et coûteuses lorsqu’elles souhaitent mettre en place un système de téléphonie professionnelle.

Par contre, vous allez payer au prix fort les salaires des équipes commerciales. Ce poste de dépense représente jusqu’à 70 % de votre facture finale. À cela s’ajoutent les dépenses liées à la mise en place des équipements nécessaires pour le bon fonctionnement de votre centre d’appels en interne, comme les téléphones, les casques, les logiciels de gestion de la relation client, etc.

On comprend donc mieux pourquoi certaines entreprises décident de confier la prospection téléphonique à des prestataires externes, à savoir les call-center.

Dans ces centres spécialisés, la main-d’œuvre n’est souvent pas chère et ils disposent d’une équipe dédiée uniquement à la prospection téléphonique. Cette solution est moins chère que la mise en place des équipements en interne associée au recrutement d’une équipe complète en CDI.

Quelques précisions importantes

Il serait tentant d’externaliser la prospection téléphonique à l’étranger pour bénéficier des tarifs moins chers.

En réalité, si vous confiez cette tâche à un agent commercial basé en France, une heure d’appel vous sera facturée entre 23 et 30 euros.

Par contre, ce coût pourrait être divisé par deux, voire par trois si vous faites appel à un prestataire à l’étranger.

Le fait est que, dans la plupart des cas, la qualité du service rendu n’est pas au rendez-vous lorsque vous confiez votre téléprospection à un prestataire à l’étranger.

Le conseil à donner est donc d’au moins externaliser votre prospection commerciale dans un pays francophone. L’idéal serait de choisir une agence basée dans l’Hexagone, car même si le coût de sa prestation est un peu élevé, la qualité de la prestation le sera également.

Le saviez-vous ? En France, il existe approximativement 3500 centres d’appels. Cela représente plus de 264 000 employés, soit environ 1 % de la population active.

Si depuis quelques années, leur activité était externalisée, de plus en plus de call-center choisissent actuellement de se relocaliser en France par souci de qualité. Mieux encore ! Le fait qu’un call center est 100 % français est même devenu un argument de vente lors de votre prochaine campagne de prospection téléphonique.