Social Selling dans le secteur de l’éducation

Social Selling dans le secteur de l’éducation

Dans le domaine de l’éducation, de la formation et de l’enseignement supérieur, les réseaux sociaux sont devenus un terrain d’information, d’expression et même de « recrutement ».

Leur utilisation est maintenant incontournable pour tout organisme qui cherche à mettre en avant ses formations et ses diplômes. Grâce au social selling, il est possible de rentrer en contact avec un très grand nombre d’étudiants et d’élèves potentiels.

Explications.

Le social selling pour le secteur de l’éducation et ses avantages

Qu’est-ce que le social selling ?

Le social selling (ou « vente sociale ») est une technique de vente qui consiste à utiliser les réseaux sociaux. L’idée est de susciter une décision d’achat ou d’inscription, ou de prise de rendez-vous, via les réseaux sociaux.

Dans la pratique, il s’agit de s’adresser aux potentiels étudiants, ou prospects, en publiant du contenu adapté à ceux-ci et à leur position dans le parcours de choix d’une formation.

Les équipes commerciales utilisent ainsi les réseaux sociaux pour créer une relation avec des prospects et les accompagner tout au long de leur parcours de choix.

60% du processus d’achat étant déjà réalisé avant qu’un client ne contacte une entreprise, cette technique présente de nombreux avantages.

Les avantages du social selling pour les établissements d’enseignement

Le social selling présente plusieurs atouts. D’une part, il permet d’atteindre directement les prospects. D’autre part, la vente via les réseaux sociaux permet de définir au mieux la cible des publicités. Enfin, elle est perçue comme moins intrusive que la vente par téléphone ou par emailing.

Par ailleurs, le social selling est généralement peu coûteux et peut s’avérer très rentable s’il est intelligemment intégré à la stratégie de communication d’un établissement.

Des structures de taille réduite comme des établissements d’enseignement supérieur peuvent donc l’utiliser à bon escient, beaucoup plus facilement que la publicité « classique », beaucoup plus chère.

Les bonnes pratiques pour un social selling efficace

Pour mettre en place un social selling efficace, trois règles de base sont à respecter : publier du contenu à valeur ajoutée, à la bonne personne, au bon moment.

Pour ce faire, quatre étapes sont à suivre.

Les quatre étapes du social selling

  • Le contact : l’entreprise doit se constituer un fichier de prospects potentiels, en essayant d’identifier quels sont ceux qui ont le meilleur potentiel.
  • Le contexte : il s’agit de bien se renseigner sur la cible, en particulier sur ses besoins et recherches en cours, pour pouvoir la contacter au bon moment.
  • Le contenu : les équipes en charge du social selling doivent diffuser un contenu ciblé, utile et légitimé par leur expertise.
  • La conversion : l’objectif est d’obtenir le plus de conversions possibles, c’est-à-dire d’inscriptions aux formations que vous avez mises en avant auprès de l’audience ciblée et atteinte grâce à la diffusion de contenus sur les réseaux sociaux.

Les spécificités du social selling appliqué à l’enseignement supérieur

Les particularités du public ciblé par les établissement d’enseignement supérieur doivent être intégrées à votre stratégie. Il s’agit en effet d’un public jeune et généralement très familier avec les réseaux sociaux.

Ainsi, vos comptes sur les réseaux sociaux doivent être régulièrement mis à jour et présenter une activité significative.

Par ailleurs, il est important de mettre en avant des formations remarquables, pour vous distinguer.

L’animation de vos profils et la pertinence de vos contenus doivent ainsi être les points les plus soignés de votre stratégie de social selling.

Contactez-nous.



Obtenez (ENFIN) de vraies réponses à vos besoins pour votre établissement d'enseignement


Téléchargez maintenant notre catalogue de prestations !









Je partage

Social addict ? Nous aussi !