Top 10 des nouveaux outils de prospection

Top 10 des nouveaux outils de prospection

Vous voulez savoir comment doper votre conquête client ?

Vous n’êtes pas le seul, car de nombreux dirigeants d’entreprise, centres d’appels et téléprospectrices se posent cette question. Pourtant, peu d’entre eux adoptent des outils de prospection adéquats qui peuvent les aider à gagner plus de prospects pour booster leurs chiffres d’affaires. Pourtant, ces outils ont largement évolué ces dernières années.

Entre sites internet, e-mailing, salons professionnels, réseaux sociaux, etc. Les possibilités ne manquent pas pour optimiser l’efficacité des commerciaux. À vous donc de décider les outils les plus adaptés en fonction des prospects que vous voulez cibler.

Aujourd’hui, nous allons vous donner le top 10 des nouveaux outils de prospection en 2019.

Top 10 des nouveaux outils de prospection

1. Le téléphone (ou plus précisément le phoning)

Bien qu’il ait été utilisé pendant des années, le téléphone reste toujours l’outil incontournable pour la prospection commerciale.

Le concept de prospection téléphonique ne cesse d’évoluer, rendant les appels à froid obsolètes et la prospection téléphonique centrée sur le client plus avantageux.

Quoi qu’il en soit, une condition est prérequise : le succès de l’utilisation de cet outil est basé sur un fichier prospects fiable et à jour. Pour plus d’efficacité, de nombreuses entreprises préfèrent confier le phoning à des prestataires externes.

2. Le site web

Le site internet est évidemment l’outil qui a révolutionné le domaine de la prospection commerciale. Presque toutes les entreprises de nos jours possèdent actuellement leurs propres sites internet pour servir de vitrine de leurs activités.

C’est un outil intéressant qui permet d’encourager les prospects potentiels à se tourner vers votre marque. Pour ce faire, vous pouvez leur fournir des contenus pertinents, en échange de leurs informations personnelles.

Vous pouvez ensuite utiliser ces données pour optimiser vos campagnes de prospection.

3. Les salons professionnels

Considérée à la fois comme un outil et une stratégie, la présence sur un salon professionnel reste l’un des meilleurs moyens de générer plus de prospects.

En réalité, le salon professionnel constitue un premier contact entre votre équipe commerciale et vos futurs clients. Il suffit donc de les relancer ultérieurement par voie téléphonique, par e-mail ou par d’autres canaux de contacts.

Selon certains professionnels qui interviennent dans le domaine, la plupart des visiteurs qui se présentent à votre stand, et qui bénéficient d’une interaction orale pertinente, décident d’eux-mêmes de vous rencontrer.

4. L’e-mailing

Le principal avantage d’une campagne d’e-mailing est qu’elle est très peu coûteuse, sauf lorsque vous devez passer une grande quantité d’e-mails. Dans ce cas, vous devez passer par un prestataire.

L’e-mailing est un outil efficace permettant de générer des prises de rendez-vous ou des demandes de devis. Mais il présente aussi quelques inconvénients. Avec un taux de retour très faible (inférieur à 1 %), vos e-mails risquent souvent d’être considérés comme des spams.

De plus, les lois qui régissent cette forme de prospection commerciale sont de plus en plus contraignantes.

5. La veille commerciale

Il s’agit d’un outil dont les équipes commerciales ont tendance à négliger.

Pourtant, il suffit de s’abonner à un service de compilation des appels d’offres pour qu’elles puissent gagner un temps considérable lorsqu’elles cherchent à générer de nouveaux contacts commerciaux.

De plus, cet outil permet de ne rater aucune opportunité commerciale. Actuellement, de nombreuses sociétés sont spécialisées dans ce domaine.

Mais ce qui pose problème, c’est que la veille commerciale coûte souvent cher.

6. Les nouveaux prescripteurs (blogueurs et influenceurs)

Vous pouvez considérer les blogueurs et influenceurs comme un moyen de gérer efficacement votre réputation en ligne et de générer plus de prospects.

Qu’ils soient des blogueurs ou influenceurs, ils utilisent toujours le même principe : communiquer auprès d’une communauté bien définie et fidèle pour pouvoir proposer des offres intéressantes à des cibles potentielles.

Vous pouvez par exemple faire appel aux influenceurs sociaux et aux blogueurs pour solliciter les membres de leurs communautés à adopter l’un de vos produits grâce à une stratégie de buzz marketing sur internet.

7. Le faxing

Très économique, cet outil innovant ne génère malheureusement qu’environ 0,1 % de réponses.

Même s’il continue à être utilisé par certains spécialistes du marketing pour ses nombreux avantages, force est de constater que le faxing entraîne souvent des retours négatifs de la part de vos prospects et ces derniers le considèrent comme une publicité invasive.

Selon la CNIL, cet outil ne doit pas également être utilisé que si les interlocuteurs ont accepté d’être démarchés.

8. Les SMS

Face à l’explosion de l’utilisation des appareils mobiles, les SMS ont désormais tendances à devenir un excellent outil de communication entre votre entreprise et vos clients.

Ses avantages sont nombreux, par exemple son bon taux de lecture qui est de l’ordre de 90 %. Par ailleurs, une campagne de prospection via le SMS est facile à mettre en œuvre, comparée à une campagne d’e-mailing qui nécessite une certaine connaissance en matière de codage informatique.

Toutefois, même si les SMS bénéficient d’une forte réactivité de la part de vos cibles, ils présentent un coût très élevé, et certains prospects les considèrent souvent comme une publicité intrusive.

9. Les réseaux sociaux

À l’ère du numérique, les réseaux sociaux comme YouTube, Facebook, Twitter, LinkedIn, etc., sont devenus incontournables lorsque vous voulez générer de nouvelles pistes commerciales.

Reste à savoir comment les exploiter. Pour ce faire, vous devez vous efforcer de créer un groupe le plus large possible — qui a un intérêt commun vis-à-vis de votre offre — et surtout l’animer.

Petit problème : il faut faire appel à une équipe dédiée pour animer ces réseaux, car c’est une tâche extrêmement chronophage.

10. Tous ces outils sont intéressants, mais le gagnant est… Le chatbot

Certaines personnes le considèrent comme le nouvel allié des équipes de prospection. D’autres iront même jusqu’à dire que cet outil technologique est l’avenir de la relation client, voir le supervendeur du 20e siècle.

Un chatbot peut automatiser un grand nombre de tâches basiques pour répondre aux demandes simples et répétitives de la part de vos clients.

Entre autres, il peut proposer des contenus correspondant aux besoins de vos prospects, répondre instantanément, et de façon pertinente, à leurs questions, tout en leur proposant des offres personnalisées.

Bref, un chatbot peut assurer la prospection de premier niveau et qualifier vos contacts commerciaux avant de les transmettre aux agents humains.

Conclusion

Pour finir, il convient de noter qu’il n’existe pas un seul outil de prospection efficace. Certaines entreprises adoptent encore le phoning, les visites à domicile, les salons commerciaux pour générer des prospects de qualité.

Pour d’autres, la présence sur internet ou les campagnes d’e-mailing fonctionnent encore. Pourtant, le point commun entre ces entreprises est que, pour trouver de nouvelles pistes commerciales à un rythme régulier, il faudra peu à peu se tourner vers les outils plus innovants comme les chatbots qui, désormais, sont considérés comme de véritables machines à vendre.