Utiliser un centre d’appels pour suivre l’insertion professionnelle

Utiliser un centre d’appels pour suivre l’insertion professionnelle

Le principal objectif de toute formation est de favoriser l’employabilité des stagiaires. Ainsi, suivre l’insertion professionnelle et mesurer son taux représente un indicateur clé qui permet d’apprécier les retombées de la formation.

Les enquêtes d’évaluation permettent de collecter les données relatives aux impacts d’une formation. Pour un établissement, ces données sont cruciales afin d’avoir une idée de la correspondance entre leurs offres et les demandes sur le marché de l’emploi. Il ainsi est nécessaire de disposer des moyens nécessaires afin d’obtenir ces données.

C’est dans ce sens qu’un centre d’appels pour suivre l’insertion professionnelle peut être utile : tant pour la collecte des données que pour leur analyse.

Le centre d’appels pour un suivi continu de l’insertion professionnelle

Les apprentis peuvent bénéficier d’une embauche immédiate suite à leur formation. Il se peut également que certains mettent du temps avant d’être recrutés. Le suivi de l’insertion professionnelle doit ainsi être réalisé de manière continue. En effet, une seule enquête à l’issue de la formation est insuffisante afin d’apprécier les retombées de celle-ci en termes d’insertion professionnelle.

Dans ce cas, confier le suivi à un centre d’appel est une solution adaptée. Les équipes au sein de ce centre d’appel vont réaliser le suivi continu des données relatives à l’analyse de l’insertion professionnelle des apprentis.

Centraliser les données au sein d’un seul et même centre est nécessaire pour pouvoir les enrichir et les suivre continuellement.

Le centre d’appels, une solution pour disposer d’un service flexible et maîtriser son budget

Suivre l’insertion professionnelle des apprentis implique d’observer continuellement le taux qui indique son évolution. Et pour cela, vous devez réaliser des enquêtes auprès des apprentis concernés par la formation. Si le suivi est continu, l’enquête, elle, est périodique. Vous devez donc disposer des ressources nécessaires à la réalisation de cette enquête quand c’est nécessaire.

Le recrutement est cependant inopportun, justement en raison de cette périodicité. Recruter vous engage auprès de nouveaux salariés alors que les activités sont intermittentes. Le recours à un service qui est en mesure de s’adapter à cette périodicité constitue ainsi la meilleure décision.

Les services d’un centre d’appel peuvent en effet être adaptés selon vos besoins. Vous pouvez définir votre collaboration de manière à y recourir uniquement quand vous en avez besoin.

Vous éviterez ainsi les coûts générés par de nouveaux recrutements. De même, vous pouvez vous délivrer des activités à faible valeur ajoutée et gérer au mieux votre budget.

Une collecte d’informations rapide avec des données précises

Le centre d’appels a l’avantage de permettre un contact rapide avec de nombreuses cibles pendant un temps limité. Vous avez ainsi la possibilité de disposer des données nécessaires à l’analyse en une durée plus ou moins longue.

Le téléphone facilite également l’échange avec les cibles. Le contact direct à travers le téléphone donne lieu à une forte implication de l’interlocuteur dans l’enquête. Les enquêtes téléphoniques permettent ainsi d’obtenir des informations fiables et précises.

Il est également possible d’exploiter chaque information et chaque réponse de l’interlocuteur.  Les enquêtes par téléphone prennent en général 15 à 20 minutes, une durée suffisante pour poser les bonnes questions et obtenir des informations pertinentes.

En somme, le service d’un call center vous permet de disposer des données nécessaires à l’analyse du taux d’insertion professionnelle des apprenants. Ce centre d’appel vous fournira continuellement ces données pour vous aider à évaluer les retombées de vos offres de formation.

Contactez-nous.



Obtenez (ENFIN) de vraies réponses à vos besoins pour votre établissement d'enseignement


Téléchargez maintenant notre catalogue de prestations !









Je partage

Social addict ? Nous aussi !