Le marché de la formation continue

Le marché de la formation continue

La formation continue a pour objet d’accompagner les personnes s’inscrivant dans la vie active ou y étant déjà intégré. En France près de 28 millions de personnes sont concernées, et fait ainsi du marché de la formation continue un vaste sujet sur lequel il est indispensable de se repérer.

On pourrait penser que le marché de la formation continue est un marché de niche, or avec ces 13 milliards d’euros sur les 32 milliards consacrés à la formation (soit 1,52% du PIB en 2012) il n’en n’est rien.

Les réformes successives ont restructuré celui-ci en profondeur et les impacts sur les différents acteurs qui gravitent autour de la formation continue en font un environnement aujourd’hui difficile à appréhender pour les organismes de formation.

Les principaux acteurs du marché de la formation continue

La formation continue sollicite aussi bien des acteurs publics que privés.

Parmi eux on retrouve :

  • L’Etat, qui reste le chef d’orchestre de la mise en œuvre de la formation professionnelle
  • Les Régions qui depuis 2014 ont reçu le plein pouvoir quand a la politique à adopter sur le sujet
  • Les organisations patronales et syndicales qui participent également à la délimitation de l’environnement par le concours à la mise en œuvre et à la gestion
  • Enfin les entreprises, qui restent des acteurs primordiaux sur ce marché car elles sont les principaux financeurs et bénéficiaires, par l’intermédiaire des OPCA (Organismes paritaires collecteurs agréés) qui participent à la collecte des fonds de financement.

Autour de ces 4 principaux acteurs gravitent un nombre important d’instances ayant pour périmètre la charge du suivi, de l’évaluation, et de la coordination des politiques en matière de formation.

Qui sont les financeurs ?

Le projet de loi de finances pour 2015 permet de détailler le financement des 32 milliards d’euros du marché.

  • Les entreprises contribuent à hauteur de 43% à travers le financement de la formation, de la professionnalisation mais aussi du CIF, CPF et du FPSPP
  • La fonction publique est également un financeur important via la formation des agents, 19%
  • L’Etat intervient à hauteur de 14% via l’aide aux entreprises et aux organismes professionnels, aux organismes de formation et aux dotations de décentralisation aux Régions
  • Les Régions contribuent à hauteur de 14% par l’entremise de leurs politiques d’aide aux jeunes, aux entreprises, à l’apprentissage (taxe d’apprentissage)
  • Les ménages et autres organismes comme le Pôle emploi, l’Unedic, contribuent pour 10% au financement.

Les prestataires de la formation continue

Selon la DARES (La Direction de l’Animation de la Recherche, des Etudes et des Statistiques), près de 63 000 organismes se partageraient le marché de la formation mais seulement 19 000 le font comme activité principale.

L’enjeu de qualité indissociable des réformes sur la formation tend à faire baisser ce nombre dans les années à venir. Les outils de certification, de labélisation vont écrémer les acteurs opérant sur un marché très segmenté.

Toujours selon la DARES, 97% des organismes de formation relèvent du secteur privé. Les organismes publics et parapublics représentent une part réduite mais drainent pour autant une part significative du chiffre d’affaires (3% des effectifs mais 22% du volume – chiffre d’affaires).

Ainsi, près de 61% des salariés se forment auprès d’organismes privés à but lucratifs, 20% auprès d’organismes à but non lucratif et 7% auprès de formateurs individuels.
Le reliquat est géré par le secteur public et parapublic.

Quelles sont les formations les plus dispensées ?

D’après Place de la Formation et son baromètre de la formation professionnelle, nous pouvons appréhender le top 5 des formations les plus demandées sur l’hexagone :

  • 17,20% des formations concernent la qualité-Sécurité. Cette pôle position est à nuancer car beaucoup de ces formations sont obligatoires.
  • 14,70% concernent le développement personne et l’efficacité professionnelle
  • 14,63% concernent les langues, avec une très grande majorité sur l’Anglais. Les langues occupent la première place pour la troisième année consécutive.

À noter que la création récente du CPF (Compte Personnel de Formation) et des logiques de certification renforcées par les récentes réformes risquent de modifier ce classement à l’avenir.

Contactez-nous.



Obtenez (ENFIN) de vraies réponses à vos besoins pour votre établissement d'enseignement


Téléchargez maintenant notre catalogue de prestations !









Je partage

Social addict ? Nous aussi !